30 juillet 2009

Je rêve.

Dans toute ma vie, je n'ai fait que rêver. Rêver d'être, comme les autres. Rêver d'avoir, ce qu'ils n'auront jamais. Personne n'est exceptionnel, tout le monde est unique. Stupide. J'aurais rêvé la compréhension, l'acceptation, plutôt.
Religions, amitiés, anniversaire, tout cela n'est qu'une illusion. Qui aurait besoin d'attention? Je passe par une satisfaction intérieure. Comment expliquer ça à celui qui n'écoute pas?
Mais. Se défaire de rêves acquis durant la période ou l'on est assoiffés d'informations, est quelque peu...déstabilisant. Oubliez tout ce que vous savez.
Oubliez les aprioris. Cherchez, ou pas, une raison.
J'oublierai la vie telle qu'elle est, je verrais d'un autre œil. Mais s'isoler a tel point que j'en oublierai la vie extérieure, est il un moyen de m'échapper de ce dans quoi je ne peux m'adapter? Ou faut il jouer jusqu'a la fin?

Posté par ahpuck à 08:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Je rêve.

Nouveau commentaire